Coin des arbitres

Dans cette section, quelques extraits de documents vous expliquant certaines notions du basket.

Pour toute information détaillée, il vous sera nécessaire de vous référer au règlement officiel 2017 de la FIBA.

Le marqueur

Réf. : Règlement officiel du Basket 2017, Art 48

  1. Le marqueur doit disposer d’une feuille de marque et enregistrer:
    • Les équipes en inscrivant les noms et les numéros des joueurs qui commenceront le jeu et de tous les remplaçants appelés à débuter le jeu. Lorsqu’une infraction aux règles est commise se rapportant aux 5 joueurs devant débuter la rencontre, aux remplacements ou aux numéros des joueurs, il doit en aviser l’arbitre le plus proche aussitôt que possible.
    • Le compte courant des points, en inscrivant les paniers et les lancers francs marqués.
    • Les fautes infligées à chaque joueur. Le marqueur doit informer l’arbitre lorsque 5 fautes sont infligées à tout joueur. Il doit enregistrer les fautes sifflées contre chaque entraîneur et doit informer un arbitre immédiatement dès qu’un entraîneur doit être disqualifié. De même, il doit informer un arbitre immédiatement dès qu'un joueur a commis 2 fautes techniques, ou 2 fautes antisportives, ou 1 faute technique et 1 anti-sportive, et qu'il doit être disqualifié.
    • Les temps-morts d’équipe. Il doit informer les arbitres de la prochaine occasion de temps-mort lorsqu’une équipe en a demandé un et informer le coach via l’arbitre quand celui-ci n'a plus de temps-morts lors d’une mi-temps ou d’une prolongation.
    • La possession alternée suivante en manipulant la flèche de possession alternée. Le marqueur doit inverser la direction de la flèche de possession alternée immédiatement après la fin de la première mi-temps puisque les équipes doivent échanger les paniers pour la seconde mi-temps.
  2. Le marqueur doit aussi:
    • Indiquer le nombre de fautes commises par chaque joueur en levant, d’une manière visible par les deux entraineurs, la plaquette affichant le nombre de fautes commises par ce joueur.
    • Placer le signal de faute d’équipe à l’extrémité de la table de marque la plus proche du banc de l’équipe qui est en situation de faute d’équipe, dès que le ballon devient vivant à la suite de la quatrième faute de l’équipe dans une période.
    • Effectuer les remplacements.
    • Faire retentir son signal seulement lorsque le ballon est mort et avant que le ballon ne redevienne vivant. Le signal sonore du marqueur n’arrête ni le chronomètre de jeu ni la rencontre et ni ne rend le ballon mort.
  3. L’aide marqueur doit :
    • Gérer le tableau d’affichage et doit aider le marqueur. Dans tous les cas de décalage non résolu entre le tableau d’affichage et la feuille de marque officielle, c’est la feuille de marque qui fera foi et le tableau d’affichage devra être rectifié en conséquence.
  4. Si une erreur d'enregistrement sur la feuille de marque est reconnue:
    • Pendant le jeu, le marqueur doit attendre le premier ballon mort avant de faire retentir son signal.
    • Après l’expiration du temps de jeu et avant que la feuille de marque ne soit signée par l’arbitre, l’erreur doit être corrigée même si cette erreur influence le résultat final de la rencontre.
    • Après que la feuille de marque a été signée par les arbitres, l’erreur ne peut plus être corrigée. L’arbitre enverra un rapport détaillé à l’instance organisatrice de la compétition.

Le chronométreur

Réf. : Règlement officiel du Basket 2017, Art 49

  1. Le chronométreur doit avoir un chronomètre de jeu et un chronomètre de temps-morts à sa disposition et devra:
    • Mesurer le temps de jeu, les temps-morts et les intervalles de jeu.
    • S’assurer qu’un signal sonore automatique très puissant retentisse à l’expiration du temps de jeu d’une période.
    • Utiliser tous les moyens possibles pour avertir immédiatement les arbitres en cas de défaillance de son signal ou si ce dernier n’est pas entendu.
    • Avertir les équipes et les arbitres 3 minutes au moins avant le commencement de la troisième période.
    • Démarrer le chronomètre de jeu lorsque:
      • Lors d’un entre-deux, le ballon est légalement touché par un sauteur.
      • Après un dernier ou unique lancer franc manqué et que le ballon continue à être vivant, le ballon touche ou est touché par un joueur sur le terrain de jeu.
      • Lors d’une remise en jeu, le ballon touche ou est touché par un joueur sur le terrain de jeu.
    • Arrêter le chronomètre de jeu lorsque:
      • Un arbitre a sifflé alors que le ballon est vivant.
      • Un panier est marqué contre l’équipe qui a demandé un temps-mort.
      • Un panier est marqué lorsque le chronomètre de jeu indique 2:00 minutes ou moins dans la quatrième période et dans chacune des prolongations.
      • Le signal sonore du chronomètre des tirs retentit alors qu’une équipe contrôle le ballon.
  2. Le chronométreur doit mesurer un temps-mort de la manière suivante :
    • Faire retentir son signal lorsque 50 secondes du temps-mort se sont écoulées.
    • Faire retentir son signal lorsque le temps-mort a pris fin.
  3. Le chronométreur doit mesurer un intervalle de jeu comme suit:
    • Déclencher le chronomètre des temps morts immédiatement à la fin de la période précédente.
    • Notifier les officiels lorsqu’il reste 3 minutes, puis 1 minute 30 secondes avant le commencement de la première et de la troisième période.
    • Faire retentir son signal lorsqu’il reste 30 secondes avant le commencement de la seconde, de la quatrième et de chaque prolongation.

Le chronométreur des tirs

Réf. : Règlement officiel du Basket 2017, Art 50

  1. Le chronométreur des tirs devra :
    • Démarrer ou remettre en marche quand :
      • Sur le terrain de jeu une équipe  prend  le  contrôle  d’un  ballon  vivant. Après quoi, le simple toucher du ballon par un adversaire ne doit pas démarrer une nouvelle période du chronomètre des tirs si la même équipe reste en contrôle du ballon.
      • Sur une remise en jeu, le ballon touche ou  est  légalement  touché  par  n’importe   quel joueur sur le terrain de jeu.
    • Stopper, mais pas réinitialiser, avec le temps restant visible, quand la même équipe qui contrôlait précédemment le ballon bénéficie d'une remise en jeu résultant de :
      • Une faute ou  violation (mais pas pour un ballon sorti des limites du terrain),
      • Un arrêt du jeu à cause d’une action n’ayant aucun rapport avec l’équipe qui  contrôle le ballon,
      • Un arrêt du jeu cause d’une action n’ayant aucun rapport avec l’une ou l’autre équipe sauf si les adversaires sont désavantagés,
    • Arrêter et remettre à 24 secondes, avec le temps restant visible, sans affichage apparent, dès que :
      • Le ballon pénètre légalement dans le panier,
      • Le ballon touche le panier de l’adversaire  (sauf  s’il  reste  coincé  entre le panier et le panneau), et  qu’il  est  contrôlé  par  l’équipe  qui n’était  pas en contrôle du ballon avant  qu’il  touche  l’anneau
      • L’équipe  bénéficie  d’une  remise  en  jeu  en  zone  arrière :
        • A la suite d'une faute ou d'une violation.
        • Le jeu étant stoppé à cause d'une action non liée à l'équipe en contrôle du ballon.
        • Le jeu étant stoppé à cause d'une action liée à aucune des deux équipes, à moins que les adversaires ne soient placés en situation de désavantage.
      • L’équipe  bénéficie  de  lancer(s)  franc(s) Une  infraction  aux  règles  a  été  commise  par  l’équipe  en contrôle du ballon.
    • Arrêter mais pas remettre à 24 secondes, quand la même équipe qui contrôlait précédemment le ballon bénéficie d'une remise en jeu en zone avant et que 14 secondes ou davantage sont affichées sur le chronomètre des tirs :
      • A la suite d'une faute ou d'une violation.
      • Le jeu étant stoppé à cause d'une action non liée à l'équipe en contrôle du ballon.
      • Le jeu étant stoppé à cause d'une action liée à aucune des deux équipes, à moins que les adversaires ne soient placés en situation de désavantage.
    • Arrêter et remettre à 14 secondes, avec les 14 secondes restant visibles, quand la même équipe qui contrôlait précédemment le ballon bénéficie d'une remise en jeu en zone avant et que 13 secondes ou moins sont affichées sur le chronomètre des tirs :
      • A la suite d'une faute ou d'une violation.
      • Le jeu étant stoppé à cause d'une action non liée à l'équipe en contrôle du ballon.
      • Le jeu étant stoppé à cause d'une action liée à aucune des deux équipes, à moins que les adversaires ne soient placés en situation de désavantage.
      • Après que le ballon a touché l'anneau lors d'un tir manqué, d'un dernier ou d'un unique tir de lancer franc, ou lors d'une passe, si  l'équipe qui reprend le contrôle du ballon est la même que celle qui était en contrôle du ballon avant que le ballon touche l'anneau.
    • Éteindre, après que le ballon devienne mort et que le chronomètre de jeu ait été arrêté dans n’importe quelle  période alors qu'il y a un nouveau contrôle du ballon pour l’une ou l’autre des équipes et qu’il reste moins de 14 secondes sur le chronomètre de jeu. Le signal sonore du chronomètre des tirs n’arrête  ni  le  chronomètre  de  jeu, ni le jeu, ni ne rend le ballon mort, à moins qu'une équipe soit en contrôle du ballon.

La signalétique des arbitres

Page précédente : Assurance sportive Page suivante : Marqueur